Obérythmée : Guide du débutant

oberyhtmée

Vous avez certainement entendu parler de sports canins célèbres comme l’agility et l’obéissance, mais qu’en est-il de l’Obérythmée (contraction de “Obéissance Rythmée”)? Ce nouveau sport fascinant et agréable est en train de balayer le monde du sport canin, et nous sommes tous d’accord.

Si vous avez déjà regardé une compétition d’obérythmée, vous vous êtes sans doute dit : « Mon chien et moi pourrions faire ça ». Ça a l’air d’être très amusant ». Vous ne seriez pas seul non plus. Cette disciplen est un excellent moyen de créer des liens avec votre chien, tout en étant une excellente forme d’exercice pour les chiens et les humains. Ce sport est aujourd’hui plus populaire au Royaume-Uni, bien qu’il se soit répandu outre-Atlantique depuis le début des années 2000.

Le Kennel Club du Royaume-Uni reconnaît ce sport depuis 24 ans, et il fait partie de l’exposition canine Crufts depuis 12 ans. Mais en quoi consiste exactement ce nouveau sport et pourquoi est-il devenu si populaire ?

Obérythmée : Un peu d’histoire

Lorsque Mary Ray, une célèbre dresseuse de chiens britannique, a fait une démonstration de ce sport naissant à Crufts au début des années 1990, elle l’a propulsé sous les feux de la rampe. Des années plus tard, lors de son exposition de 1996, le Rugby Dog Club est devenu le premier élevage à inclure ce sport dans une exposition compétitive. L’exposition du Rugby Dog Club est toujours l’ultime compétition pour ceux qui pratiquent le travail au talon en musique au Royaume-Uni.

LObé rythmée n’a été proposé à l’exposition canine Crufts qu’en 2005, en tant que discipline invitée. L’année suivante, lorsque la discipline « heelwork to music » (appelation anglaise) a été introduite dans la liste officielle de Crufts pour son concours principal, le sport a enfin été mis sous les feux de la rampe.

Freestyle vs. Obérythmée

Les concurrents peuvent concourir dans une variété de styles, comme dans tout autre sport. En patinage artistique, un patineur peut participer en simple ou en couple, et bien que les deux disciplines impliquent le patinage sur glace, chaque classe a ses propres règlements. L’Obérythmée est divisé en deux catégories : la première est simplement connue sous le nom d’Obérythmée, et la seconde est connue sous le nom de Freestyle.

Freestyle

« Le style libre musical est un programme musical chorégraphié exécuté par les maîtres-chiens et leurs chiens », selon la World Canine Freestyle Association. L’objectif du freestyle musical est de présenter le chien et son maître dans une danse unique, créative et originale qui intègre la musique et des mouvements élaborés pour mettre en valeur la collaboration, le sens artistique, le costume, l’athlétisme et le flair tout en interprétant le thème de la musique. L’obéissance canine traditionnelle et l’art du dressage sont combinés dans le Heelwork-to-Music, qui comprend une interprétation musicale, des éléments de danse et des costumes, tout en mettant l’accent sur des exercices d’obéissance non standard. Les routines de Freestyle musical et de Heelwork-To-Music doivent produire une présentation visuellement attrayante et agréable à voir, ainsi que pour les chiens et les maîtres-chiens qui les exécutent. Le freestyle canin est une performance qui dépeint le bonheur et l’excitation de créer des liens avec votre animal de compagnie. »

L’obérythmée

« L’obérythmée provient à l’origine de la discipline de l’obéissance canine. Le chien doit marcher/trottiner au talon dans l’une des huit positions approuvées, tandis que le maître-chien chorégraphie le travail en musique. Pendant au moins deux tiers d’un exercice de travail, le chien doit être en position de travail au talon. Le tiers restant du temps peut être passé en style libre. »

Mouvements d’Obérythmée

Lorsqu’il s’agit de routines de travail au talon en musique, l’imagination est cruciale. Une seule règle s’applique aux routines de travail au talon en musique : le maître et le chien doivent être en travail au talon pendant au moins 2/3 du temps. Le dernier tiers peut être tout ce que vous pouvez imaginer. L’observation d’une démonstration est la meilleure façon d’appréhender le travail au talon en musique. Certaines des plus récentes routines de travail au talon en musique de Crufts valent la peine d’être observées. Le gagnant du concours international freestyle heelwork to music de Crufts 2017 peut être vu ici, tandis que le compte Youtube de Crufts se trouve ici.

Le travail au talon en position rapprochée, qu’il soit mobile ou stationnaire, est effectué avec le chien et le maître-chien adjacents ou ensemble. Les pirouettes, les virages, les pivots, les actions de la patte ou de la main, etc. sont des exemples de ces mouvements.

Mouvements d’enchaînement rapproché : ces combos peuvent être effectués à l’arrêt ou en mouvement. Ce sont les mouvements qui relient les différentes combinaisons de travail au talon.

Comment débuter ?

Le plus simple est de demander l’aide de dresseurs locaux ou de ressources Internet pour apprendre ce nouveau passe-temps canin et de vous rapprocher d’un club local. C’est la meilleure manière de progresser.

Nous vous félicitons pour votre nouveau sport et vous souhaitons la meilleure des chances !